metavers metaverse

Les Métavers: des univers dépeuplés ?

Contrairement à plusieurs autres articles de Tendances Cryptos, ce texte ne sera pas aussi enthousiaste vis-à-vis des métavers. Il ne s’agit pas d’un changement de position. Mais mes précédents textes étaient plus descriptifs et si je posais certains jugements, c’était plus pour comparer les différents projets de métavers que pour évaluer la pertinence des métavers. Nous avons déjà fait un ebook pour une présentation générale des métavers que vous pouvez recevoir en remplissant ce formulaire.

Or, il est important de réfléchir à la pertinence de ces multiples univers virtuels. Non seulement les métavers ont beaucoup de détracteurs mais ils sont encore très peu utilisés. Il est donc important de réfléchir sur leur utilité avant de s’enthousiasmer trop vite sur cette nouveauté technologique.

Depuis le mois d’octobre, le rebranding de Facebook en Meta et l’annonce de Horizon Worlds, les métavers sont devenus le sujet du moment. Les premiers du genre, Sandbox et Décentraland, ont profité de l’annonce et ont vu leur capitalisation franchir de nouveaux records. Des dizaines de projets de métavers à leur suite et on peut en dénombrer au moins cinquante, la plupart étant des métavers on chain et d’autres plutôt basés sur le web2. Les investissements sur ces projets vont grandissant et l’innovation technologique accélère sans cesse. Cependant, il s’agit avant tout de projet en construction et il faudra sans doute plusieurs années pour arriver à des métavers complets. Même Sandbox qui est le pionnier du genre vient de sortir seulement sa troisième saison de sa version Alpha. Il s’agit donc avant tout de miser sur un outil disponible dans le futur que sur un produit fini.

De plus, si les métavers intéressent beaucoup les investisseurs d’immobilier virtuel, ils intéressent beaucoup moins les utilisateurs. En fait, ce constat varie selon les types d’utilisateurs. Les gamers qui sont déjà habitués aux univers virtuels pourront investir assez facilement des univers comme Sandbox ou NFT Worlds (même si la décision de Minecraft de lui interdire l’accès à ses serveurs rend hypothétique sa survie) qui ont une orientation gaming très claire. Les métavers dédiés à la formation trouveront aussi des utilisateurs de manière naturelle quand les formateurs auront trouvé le meilleur usage possible des métavers pour les formations online. Les entreprises vont aussi proposer de plus en plus d’événements ou de démonstrations dans les métavers à leurs clients. 

metavers sandbox

En fait, la question se pose avant tout du côté des utilisateurs. On vient de voir qu’ils pourront sans doute venir par l’intermédiaire d’un jeu, d’une formation, d’une entreprise etc… Mais viendront-ils d’eux-mêmes sans un but précis ? Peut-on imaginer que des usagers se connectent spontanément à un métaverse simplement pour s’y promener ? C’est peu probable, au moins à court terme. Ceux qui se connectent sur Decentraland, Voxels ou Somnium Space en dehors d’un événement se sentiront peut-être bien seuls. On peut s’y promener longtemps avant de croiser quelqu’un et on a souvent l’impression de rencontrer des fantômes, même lorsque les lands sont aménagés ( ce qui n’est pas toujours le cas). En fait, pour comprendre pourquoi des usagers iraient d’eux-mêmes dans les métavers on peut les considérer comme un réseau social comme Facebook, comparaison tout à fait conforme au lien entre Facebook et Horizon Worlds. Nous pouvons aller sur Facebook soit simplement pour surfer sans but sur notre timeline, soit pour un renseignement précis (page Facebook d’une entreprise d’un événement…). Le second cas ne pose pas de problème, même si on peut se demander quelle plus value à une expérience immersive dans une recherche de renseignements.

voxels cryptovoxels metaverse métavers
(CRYPTO)VOXELS

Reste un seul cas à envisager. Peut-on imaginer que nous irons rencontrer nos amis dans un métavers aussi spontanément que nous allons actuellement sur leur profil ou nous discutons avec eux sur une messagerie ? Cela semble absurde car on peut se demander ce que cette expérience immersive apportera à notre relation avec nos amis ou nos communautés. En fait, le même genre de questions se posaient au début des réseaux sociaux et dans les deux cas nous sommes devant des innovations technologiques qui créent le besoin plus qu’elles ne répondent à une demande. Il est en fait encore trop tôt pour savoir si cette nouvelle offre correspondra à une aspiration des utilisateurs, même si la numérisation de nos modes de vie et la gamification croissante de certaines expériences éducatrices et professionnelles vont dans ce sens. Mais pour réussir ce pari, les utilisateurs du métavers devront pouvoir construire une identité numérique aussi riche que celles qu’ils ont sur les réseaux sociaux actuels. Les POAP et les Soulbound Tokens sont des étapes importantes pour la construction de telles identités web3.

Les métavers feront-ils un jour partie de notre vie quotidienne ? Il est encore trop tôt pour répondre à cette question. Elle ne se pose que depuis quelques mois, quelques années tout au plus ? Si cette innovation technologique, qu’elle utilise la technologie blockchain et le web3 ou non, permettra sans aucun doute de découvrir de nouvelles potentialités du numérique, sa place dans nos vies est encore loin d’être définie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s