NFT et vêtement de luxe: une évidence ? IDO du token Kalissa le 22 mai

2021 a été l’année de la consécration des NFT et les plus célèbres collections ont vu leur capitalisation exploser. Pourtant, ce n’est sans doute que cette année que l’utilité des NFT deviendra une évidence. Loin d’être simplement des fichiers numériques à collectionner, les NFT sont avant tout des preuves de propriétés qui peuvent servir de places de concert, d’appartenance à une DAO ou de preuves d’achat. C’est cette dernière fonction qui est utilisée par la société française Kalissa pour relier des NFT à des vêtements de luxe.

Des NFT pour garantir l’authenticité des vêtements de luxe

Vous en avez assez d’acheter un vêtement de luxe et de l’abîmer quelque temps après sans pouvoir l’échanger ou d’acheter une contrefaçon sans aucun moyen de pouvoir vérifier son authenticité. Le projet porté par la société française Kalissa est donc fait pour vous! Kalissa propose régulièrement des collections de vêtements de luxe en série limitée, chacun de ses vêtements étant relié à un NFT garantissant à la fois sa propriété et son authenticité.

En fait, la propriété du NFT permet d’être sûr de conserver le plus longtemps possible ce vêtement. Ainsi, le propriétaire du NFT pourra demander à  moindre coût et à vie pour la plupart des collections une nouvelle copie de ce vêtement en cas de dégradation et seul le propriétaire pourra faire cette demande. Lors de la dernière collection, la régénération pour un vêtement de 300 euros coûtait 69 euros, soit cinq fois moins que le prix du vêtement. De plus, le NFT a toujours une valeur fixe en KALI, le token du projet, qui dépend de sa rareté. Vous serez donc assuré de pouvoir récupérer à tout moment un pourcentage de votre investissement, en échange du burn du NFT. Mais il faut considérer cette somme comme un prix plancher puisqu’il est aussi possible de revendre ce NFT sur une marketplace.

Du vêtement physique au vêtement virtuel

Ces NFT ont une troisième utilité qui sera peu à peu mise en avant. Il sera en effet possible dans un avenir proche de porter ces vêtements dans les métavers. Il sera ainsi possible de se constituer une garde robe autant physique et virtuel. Kalissa va multiplier les collaborations pour que les avatars de plusieurs métavers puissent porter ses vêtements. On peut ainsi imaginer la première collection dont les NFT étaient mintés sur Solana portée par les avatars des métavers Solice ou Heaven Land. Il sera aussi possible de créer des showrooms dans les métavers qui permettront de voir les collections et d’acheter des vêtements.

Vers des marketplaces web3

Le but du projet Kalissa est aussi de construire une marketplace fidèle à l’esprit du web3. Finies les marketplaces centralisées comme Amazon. N’importe quel vendeur pourra facilement proposer ses produits, que ce soit des vêtements ou d’autres marchandises. Afin de faciliter les transactions, Kalissa veut proposer plusieurs modes de paiement. Il sera non seulement possible de payer en carte bleue mais aussi en cryptomonnaies. En fait le KALI sera le token de la marketplace mais le site se chargera d’échanger lui-même les monnaies utilisées par les acheteurs en KALI afin de faciliter les transactions. 

Mais évidemment cette marketplace ne serait pas à la pointe du web3 si elle ne se dotait pas d’une DAO. En effet, les détenteurs du token KALI pourront non seulement s’en servir comme moyen de paiement et les mettre en staking mais ils feront partie de la DAO de Kalissa. Cette DAO décidera dès les prochains mois de l’évolution du projet et des partenariats. Si vous voulez faire partie de cette DAO, n’hésitez pas à participer à l’IDO sur Pinksale le 15 mai. Un peu plus de 9% des tokens seront en vente (au prix de 1 BNB =40 000 KALI au lieu de 1 BNB=33 333 KALI au listing). Il faut être whitelisté pour participer à la vente alors n’hésitez pas à retrouver Kalissa sur leur réseau sociaux pour tenter d’obtenir une whitelist.

Loin des collections de NFT jouant seulement sur la spéculation, Kalissa montre que les NFT pourront faire partie intégrante de l’économie du futur. Faisant office d’acte d’authenticité, ces NFT symbolisent aussi la certitude de profiter comme il se doit des vêtements de luxe achetés.

Une réflexion sur “NFT et vêtement de luxe: une évidence ? IDO du token Kalissa le 22 mai

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s