Kadena ecosystem: Ready for 2023

2022 a été une grande année pour l’écosystème Kadena. Alors que le marché des cryptomonnaies subissait de lourdes pertes, les premières applications sur le réseau Kadena commençaient à poser les bases de cet écosystème. Wallet,launchpad, DEX, collections NFT. Toutes ses applications ont permis de tester à la fois ce nouveau réseau et le langage PACT est utilisé pour le codage des smart-contracts. 2023 sera une nouvelle étape dans laquelle d’autres applications verront le jour. Il est donc temps de faire un état des lieux de l’écosystème.

La question des wallets

En un an, d’énormes progrès ont été faits dans l’élaboration des wallets compatibles avec le réseau Kadena. Jusqu’en 2021, seul le wallet Zelcore permettait de supporter ce réseau. Le wallet du projet Flux, qui est un des grands partenaires de Kadena et propose un hébergement décentralisé pour nos applications. Cependant, ce wallet n’est pas optimisé pour se connecter aux applications décentralisées et sert davantage de cold wallet pour holder ses tokens.

Plusieurs solutions alternatives se sont donc mises en place ces derniers mois. L’équipe de Kadena a développé le wallet Chainweaver. Il s’agit d’un logiciel installable sur ordinateur. Même s’il peut être utilisé par tous, ses fonctionnalités le destinent avant aux développeurs. Son interface leur permet en effet de déployer et de tester les smart-contracts.

Le wallet le plus utilisé est X-Wallet, mis en place par l’équipe du DEX Kaddex. X-Wallet existe autant comme application mobile que comme extension de navigateur web. Il permet de se connecter aux différentes applications du réseau et d’organiser une liste de destinataires à qui nous ferions des échanges régulièrement. Depuis peu, il existe aussi fonction swap qui utilise les pools de liquidité de Kaddex pour effectuer des échanges entre tokens. Pour l’instant, 16 tokens sont listés nativement sur ce wallet et il est possible de se connecter à une douzaine d’applications. Il y a eu plus de 37 000 téléchargements de ce wallet pour l’instant, ce qui en fait le wallet le plus utilisé de l’écosystème. L’équipe travaille à une refonte de l’interface utilisateur et à l’ajout de nouvelles fonctionnalités, dont l’intégration des NFT et la possibilité d’acheter et de vendre ses cryptomonnaies en FIAT durant l’année 2023.

Au niveau des wallets mobiles, Koala Wallet s’est positionné comme un nouveau concurrent à X-Wallet depuis novembre 2022. Il s’agit aussi d’un wallet non-custodial qui aura à terme le swap, la conversion en FIAT et la gestion des NFT. Pour l’instant, il y a eu à peine 1000 téléchargement du wallet, le projet reste donc confidentiel mais il est intéressant de voir que plusieurs projets se développent parallèlement.

Les échanges décentralisés

Essentiels pour le fonctionnement d’un écosystème et la gestion de la liquidité, les échanges décentralisés ne manquent pas sur Kadena. Trois projets ont été lancé en 2021 et 2022: Anedak, KDSwap et Kaddex.

Anedak est un projet communautaire lancé fin 2021 afin de rendre possible les échanges de token sur le réseau. Il n’a cependant jamais eu la prétention de devenir le DEX central. Adenak est donc un AMM volontairement minimaliste. Seules trois pools sont encore fonctionnelles (KDA/ADK, KDA/BABE, KDA/KDL) avec une liquidité d’environ 26 000 dollars.

Le lancement ayant été retardé dans l’attente de audits, l’équipe du launchpad KDLaunch a décidé de lancer son propre DEX KDSwap au printemps 2022 de proposer une plateforme plus complète pour gérer la liquidité. Il permet d’ajouter n’importe quelle pool de liquidité en plus des pools créées par les projets, de suivre les volumes d’échanges et le prix des token. L’équipe a ensuite mis en place un tableau de bord de staking qui permet autant de staker le KDS, le token de ce DEX, que des tokens d’autres projets qui peuvent ainsi distribuer des incentives. De plus, l’équipe a mis en place un tocken locker utilisable par les projets pour mettre en place une distribution par vesting sans codage nécessaire. La TVL de KDSwap est de 488 000 dollars, ce qui est encore très confidentiel.

En fait, la plus grande partie de la TVL de l’écosystème Kadena est présente sur le DEX Kaddex, créé par la même équipe que X-Wallet puisque 3,2 millions de dollars sont déposés dans ses pools de liquidité, la plus grande partie dont 75% dans la pool KDX/KDA. Le volume de transaction est actuellement de 2,5 millions de dollars mensuel. Kaddex existe en deux versions graphiques: une version classique et une version gamifiée. L’équipe de Kaddex a retardé jusqu’en août le lancement du projet afin de garantir une sécurité maximale pour les fonds des utilisateurs. Kaddex a son propre token, KDX, est celui-ci peut être staké afin de récupérer une partie des frais de transactions liées au swap mais il a aussi deux fonctions. Ce staking sert de multiplicateur pour les frais reçus par les liquidity providers et de voting power pour la future DAO. 

Les launchpads

Lors du lancement de l’écosystème, trois projets de launchpads, qui proposent des ventes de tokens de nouveaux projets aux détenteurs de leur token,  ont été annoncés. Cependant, après plus mois d’existence et sans avoir lancé aucune IDO, le troisième, BackAlley s’est arrêté à cause de retard de développement d’un marché trop difficile pour les jeunes projets. Il ne reste donc que KDLaunch, créé par l’équipe à l’origine de KDSwap, et Hypercent, plus proche de l’équipe de Kaddex.

Le launchpad KDLaunch fonctionne par un système de tiers, avec allocation garantie ou loterie, selon le nombre de tokens KDL stakés. Il y a eu depuis le lancement cinq IDO. Seule l’IDO de Docushield n’a pas permis de vendre tous les tokens proposés, sans doute car elle a eu lieu juste après le crash de l’UST dans un marché apeuré. Afin d’étendre sa communauté, l’équipe de KDSwap/KDLaunch veut construire un écosystème multichain et prépare le lancement d’un DEX et d’un launchpad sur Aptos.

Hypercent est le deuxième launchpad de l’écosystème. Celui-ci a effectué deux IDO et une INO pour le projet Alpha Slayers. Pour l’instant, Hypercent utilise un système de tiers avec loterie ou allocation garantie selon le nombre de tokens HYPE lockés. Cependant, le système Stardust sera mis en place cette année et permettra de récompenser les utilisateurs les plus fidèles du protocole. En stakant du HYPE, les utilisateurs obtiendront du STARDUST qui devra être utilisé pour les IDO mais qui ne pourra pas être acheté. Même les petits investisseurs pourront obtenir des allocations intéressantes en stakant longtemps leur HYPE. 

Les collections NFT

Les NFT font partie des nombreux aspects mis en avant par l’équipe de Kadena. Elle a donc non seulement développé un nouveau standard pour les NFT, qui permet par exemple d’enregistrer dans le NFT tout son historique (propriétaire, marketplace où il a été vendu, changement de metadata par exemple), mais aussi le framework de marketplace Marmalade qui n’est pas encore finalisé. En attendant, deux autres marketplace de NFT ont été lancé sur le réseau: KDA Mining Club et Arkade, qui a vocation à se spécialiser dans les NFT gaming. Dans les prochains mois, la marketplace de l’équipe d’Hypercent devrait arriver afin de compléter ses INO ainsi que la marketplace Kryptomerch.

Outre les Alpha Slayers, plusieurs collections de NFT ont développé une communauté. Sans être exhaustif on peut citer les KadCars qui pourront être utilisés dans des jeux, évidemment les KDA Punks, les KDA Mining Club de la marketplace du même nom et la future collection KDA Kongs qui sera lancée sur Hypercent.

Le début du gaming sur Kadena

Le marché du gaming sur Kadena est pour l’instant dominé par le Play-To-Earn The Miners of Kadenia (MoK), dont le token a été lancé par Hypercent. On peut comparer ce projet à Defi Kingdoms qui a fait le succès de la blockchain Harmony avant de s’étendre vers Avalanche puis Klaytn. On peut donc espérer qu’il ait le même succès que son prédécesseur. Il s’agit d’un farming gamifié qui devrait peu à peu enrichir son gameplay. Le lancement de la première version du jeu est prévue pour le premier trimestre 2023.

Kazora lancera bientôt sa première collection de NFT. L’équipe construit le premier jeu AAA sur Kadena, un First Person Shooter. Si l’équipe réussit son pari, il s’agira d’un véritable test pour la capacité du réseau Kadena à devenir la terre d’accueil du gaming web3.

Enfin, il ne faut pas oublier le partenariat entre Kadena et la célèbre plateforme UFO gaming. Même s’il n’a pas encore donné lieu à une réelle concrétisation, elle montre que UFO considère que le réseau Kadena sera approprié au développement de sa plateforme.

Deux applications d’infrastructure

Notre tour d’horizon ne pouvait s’achever avant d’avoir décrit Timpi et Docushield, qui sont deux applications d’infrastructure. Les deux tokens de ces applications ont été lancés au printemps dernier sur le launchpad KDLaunch.

Timpi est un projet de moteur de recherche décentralisé qui s’appuiera sur une série de nodes pour rechercher les informations sur internet. Docushield est un cloud personnel qui permettra de sauvegarder ses documents personnels en utilisant l’IPFS, les documents seront présents comme metadata de NFT qui certifieront la propriété du document. Il sera possible d’accéder à tout instant à ces documents grâce à l’application DocuShield.

Perspectives

Ce bilan montre un véritable développement de l’écosystème en 2022. Même si beaucoup d’étapes restent à franchir, les premiers piliers sont présents. Pour améliorer l’expérience utilisateur, les équipes de Kadena et des différents wallets essaient de rendre transparent le passage entre les différentes chaines de la chainweb.

Du côté des NFT, des marketplaces plus complètes, en particulier dans le paramétrage des royalties et des fonctionnalités possibles, sont nécessaires au développement de ce marché.

La finance décentralisée n’en est aussi qu’à ses début. Les DEX doivent intégrer des order books et optimiser l’usage de la liquidité en s’inspirant du modèle de Uniswap v3. Evidemment, tout reste encore à faire du côté du lending, pièce essentielle pour un véritable développement de la DeFi sur Kadena.

En plein bear market, le réseau Kadena ne s’est pas endormi. Au contraire, ses principaux piliers se sont mis en place du côté des wallets, de la finance décentralisée et des NFT. L’année qui s’annonce sera donc décisive pour achever cette consolidation de l’écosystème et le préparer à la mass adoption.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s