Aave v3, le roi du lending sur Ethereum envahit les autres blockchains

Aave avait jusqu’à maintenant fait preuve d’élitisme. Longtemps resté dans le royaume d’Ethereum sous le nom de EthLend, le célèbre protocole de lending s’est construit sur un petit nombre de blockchains. Renforçant encore sa sécurité, Aave vient de sortir sa troisième version en s’exportant maintenant sur sept réseaux. Alors qu’il avait laissé ses concurrents prospérer tranquillement sur ces terres, son arrivée va sans aucun doute changer les rapports de force. Dépositaires et emprunteurs jusqu’alors délaissés vont pouvoir utiliser ce graal du lending.

Difficile d’écrire après ce que nous venons de vivre en quelques jours, surtout sur un protocole de lending quand on sait les risques qu’ils comportent pour les emprunteurs. Quand vous êtes dans ce cas, gardez toujours de la liquidité si vous devez rembourser d’urgence votre emprunt. Et évidemment, diversifiez vos stablecoins, pas seulement en répartissant votre liquidité sur les plus connus (USDC/DAI/USDT) mais aussi utilisez des stablecoins indexés sur d’autres monnaies que le dollar, celui-ci étant en ce moment très haut par rapport à l’euro. 

Une sécurité renforcée

Quand on s’appelle Aave et qu’on a une TVL (Total Value Locked) de 18 milliards de dollars, pas question de minimiser la sécurité. Les hacks n’en finissent pas dans le monde de la finance décentralisée. Parmi les derniers hacks, celui de Axie Infinity et de son réseau Ronin fait frémir les plus grandes applications. Avec plus de 600 millions de dollars envolés, la réputation de Axie Infinity est en effet mise à mal. 

Afin de rassurer tous ses investisseurs, Aave propose donc une refonte de sa sécurité dans sa troisième version qui vient de sortir avec l’ “isolation mode”. L’isolation mode permet d’introduire un nouvel actif dans une pool sans compromettre la sécurité de l’ensemble des autres actifs. L’actif qui vient d’arriver sur le protocole sera donc “isolé” quelques temps afin de s’assurer qu’il ne risque pas de subir des attaques. Dans l’isolation mode, seuls certains actifs peuvent être empruntés, en particulier des stablecoins.

Aave avance vers l’interopérabilité

De version en version, Aave s’adapte à l’évolution de la cryptosphère. Alors que la version 1, nommée EthLend avant de s’appeler Aave, s’était construite sur Ethereum, la v2 s’est exportée avec succès sur le layer 2 Polygon et sur Avalanche devenue depuis septembre dernier une des blockchains les plus en vues de la finance décentralisée. Pourtant, le vrai tournant se situe dans cette troisième version de Aave. Non seulement Aave ajoute les layers 2 Arbitrum et Optimism, mais aussi Fantom et Harmony avant d’intégrer Evmos. Le but de Aave est évidemment de s’imposer sur les blockchains EVM les plus actives. Mais il ne s’agit pas seulement de proposer ses pools sur plusieurs blockchains. Aave veut mettre aussi en place dans les prochaines semaines un portal qui permettra de faire transiter ses actifs sur les pools des différents réseaux. Ce bridge intégré donnera une plus grande indépendance à Aave et lui permettra de garantir encore plus la sécurité des investisseurs qui lui font confiance.

Comment utiliser Aave ?

L’utilisation de Aave est classique. En connectant son wallet (Metamask par exemple) sur l’application, on accède au tableau de bord initial. Il permet de savoir pour chaque blockchain quels actifs on peut déposer et emprunter ainsi que le taux de rendements/d’emprunts. Pour l’emprunt, Aave propose un taux variable et un taux fixe. Le taux variable dépend du taux d’emprunt de l’actif et donc peut varier pendant le temps où vous l’avez emprunté, il faut donc le surveiller régulièrement. Le taux fixe est supérieur au taux variable au moment où vous empruntez mais restera le même tout au long de votre emprunt.

Si vous allez ensuite sur la page d’un actif, vous pouvez voir votre LTV, c’est-à-dire le montant maximal que vous pouvez emprunter avec votre collatéral déposé, et votre prix de liquidation. Si vous êtes liquidés, votre collatéral est venu pour rembourser les emprunteurs avec en plus une pénalité qui est indiquée.

Votre dépôt vous permet de gagner des Aave, le token de gouvernance du protocole. Celui-ci peut être staké et permet donc d’obtenir un rendement. Il permet aussi d’obtenir un pouvoir de vote pour la gouvernance du protocole. Cependant, en cas de difficultés financières, le protocole peut prendre jusqu’à 30% de vos Aave stakés pour sécuriser la trésorerie. La possession de Aave est donc une participation complète que ce soit pour les avantages mais aussi les risques, qu’il faut prendre en compte.

Père du lending dans la finance décentralisée, Aave continue à étendre son empire. Actuellement troisième protocoles de la DeFi en termes de TVL au coude à coude avec MakerDAO et Curve, Aave s’adapte à l’arrivée rapide de nouvelles blockchains ou layers 2 depuis quelques mois tout en renforçant sa sécurité. Après le rachat de Twitter par Elon Musk et la montée en puissance de son concurrent Mastodon, on attend l’arrivée de Aave Lens, son réseau social décentralisé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s