Elastos: une blockchain taillée pour le web3

Elastos fait partie de ces blockchains encore sous-médiatisées par rapport à leur potentiel. Malgré un petit marketcap, elle propose un ensemble de solutions qui seront essentielles pour les prochains défis de la cryptosphère: EVM, cloud décentralisé, identité décentralisée, tout est déjà pensé pour avoir une solution clé en main.

Plus qu’une blockchain, une boîte à outils pour le web3

Elastos est un projet créé en 2018 par Rong Chen et soutenu par la Fondation Elastos. Son but est de proposer un nouvel internet et, en un sens, on peut le comparer au projet Flux. La mainchain d’Elastos a pour but de sécuriser l’ensemble de l’écosystème. Elle utilise le minage combiné (merged mining) du Bitcoin et du Bitcoin Classic, ce qui signifie que les mineurs de ces deux cryptomonnaies  valident les blocs de la blockchain Elastos en même temps que ceux du BTC et du BCH. En plus de la sécurité et de la décentralisation que cette solution apporte, elle évite aussi un coût énergétique et donc écologique inutile. Il y a aura en tout 33 millions d’Elastos mais il n’y aura plus qu’un tiers de jetons en plus de ce qui est actuellement en circulation ce qui évitera la dilution du prix. Sur cette mainchain un certain nombre de couches vont permettre d’enrichir les fonctionnalités de l’écosystème. En fait la partie proprement “crypto” servira à faire fonctionner l’écosystème, à donner un cadre à son économie et conserver les clés publiques de l’identité décentralisée, la partie cloud n’utilisera pas en tant que telle la technologie blockchain.

Pour comprendre comment Elastos peut proposer un nouvel internet, il faut comprendre les éléments indispensables pour réaliser ce projet. Il faut une communication entre les ordinateurs, le stockage des dApps et enfin les données des utilisateurs. Elastos Carrier va proposer un système de communication Peer To Peer entre ordinateur qui ne nécessite pas de système central. Ces communication sont complétées par Hive un serveur logiciel décentralisé dans le sens où l’utilisateur peut choisir où il stocke ses données: cela peut être chez un service commercial qui va proposer un VPS perso mais aussi dans un cloud complètement personnel avec l’Elabox (qui est en quelque sorte un cloud personnel « pour les nuls » qui ne demande aucune connaissance de codage). Hive ne se sert pas de la technologie blockchain, ce qui montre que celle-ci n’est pas l’alpha et l’oméga de la décentralisation. Enfin, du côté utilisateurs, Elastos va gérer l’identité décentralisée des utilisateurs. La sidechain dédiée aux DID possède les clés publiques mais seul Elastos Essentials, le wallet créé par Elastos, gère les clés privées et donc les données personnelles des utilisateurs. En fait, comme pour le stockage, les utilisateurs choisissent où ils mettent leurs données et donc peuvent ici choisir entre une conservation on chain ou off chain (sur le wallet). Le wallet Essentials va servir d’intermédiaire puisqu’il va gérer les autorisations pour que les dapps se connectent aux données des utilisateurs.

Présentation de la sidechain EVM

Elastos possède deux sidechains avec smart contract. Une sidechain avec une Neo Virtual Machine qui a été abandonnée puisque la blockchain Neo n’a pas eu l’expansion souhaitée et une sidechain EVM qui a développé quelques applications. Parmi elles, on peut citer trois DEX, Elk Finance, qui est un échange décentralisé présent sur beaucoup de blockchains, Glide Finance et Tokswap, Glide Finance et Elk Finance offrant aussi du yield farming aux fournisseurs de liquidité. Glide Finance, ainsi que Shadow Tokens offrent aussi un bridge vers les blockchains HECO, BNB Chain et Ethereum. Moe Raven est un optimizer qui permet d’optimiser ces gains de farming. Enfin, Filda est une plateforme de lending qui complète l’offre DeFi. Niveau NFT il existe trois marketplaces, Pasar Protocol, Vitrim ecosystem et Elacity, les deux derniers projets se proposant aussi d’élaborer un métavers. Enfin Silver Starter propose un launchpad depuis quelques mois.

Elastos Essentials, un wallet pour le web3

source: Elastos Essentials (Kiran Pachhai)

Même si l’architecture de l’écosystème d’Elastos peut paraître complexe, le plus simple pour un utilisateur est de partir de l’application mobile Essentials qui intègre les différentes facettes du projets. L’application permet d’avoir accès à la fois au pôle communautaire de Elastos, à la gestion de ses données personnelles et aux applications de la sidechain EVM (même si celle-ci est accessible aussi à partir de Metamask) , tout en proposant de base un wallet et une identité décentralisée. Le pôle communautaire permet de voter pour les candidats validateurs, pour les propositions de la Cyber Republic (la communauté d’Elastos) et de voter pour les administrateurs de la Cyber Republic. Quant à la gestion des données personnelles, elle propose tout ce qu’on peut attendre des applications web3. Par l’intermédiaire de Hive, on peut gérer ses fichiers personnels, on a accès à une liste de contacts qui utilisent aussi Essentials et KYC.me permet d’utiliser les fonctions d’identité décentralisée proposées par Elastos pour faire son KYC une seule fois. KYC.me donne ainsi des crédentiels DID (justificatifs d’identité) aux utilisateurs en échange de ces renseignements. Lorsque les utilisateurs fournissent ces crédentiels aux applications, celles-ci peuvent vérifier on-chain qu’ils viennent de KYC.me. Il n’y a donc plus besoin de tiers de confiance pour attester des données des utilisateurs.

Cette trop rapide description contraste avec le manque de reconnaissance de ce projet qui dépasse le cadre des cryptomonnaies. En fait, c’est le manque de marketing qui est sans doute le point faible d’Elastos. Comme dans beaucoup d’autres projets de la cryptosphère, l’aspect technologique ne représente qu’un tiers du chemin du succès, tiers qui doit être complété par une forte communauté (celle de Elastos est surtout composée de développeurs et peu de supporters) et par un marketing régulier. Puisque le fondateur d’Elastos Rong Chen a annoncé le début de la phase II d’Elastos maintenant que les outils techniques sont opérationnels, on peut espérer que ce soit enfin sa phase d’expansion.

Une réflexion sur “Elastos: une blockchain taillée pour le web3

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s